Les quatre phases académiques

COMMENT PEINDRE LA COULEUR DES OMBRES

Les quatre phases académiques peuvent se résumer ainsi :

1° – c’est la recherche des ombres et des lumières avec du bleu ou de la sanguine.

(blanc où est la lumière, demi-teintes(bleu + blanc) et foncé (bleu) pour les ombres.

1ère phase académique (bleu ou sanguine)

2° – on passe aux couleurs locales du sujet  ((la banane est jaune par exemple, donc le jaune est la « couleur locale » de la banane…

tout en  respectant les ombres et les lumières.

2ème phase académique

3° – on éclaircit encore les lumières et on fonce les ombres par leurs couleurs complémentaires

(toujours en respectant les ombres et les lumières).

3ème phase académique

4° – on revient avec les couleurs locales (une fois, deux ou plus si besoin) sur l’ensemble du tableau, toujours en respectant les ombres et les lumières.

4ème phase académique

 

CI-APRES les 4 phases plus détaillées :

Dans la couleur de n’importe quelle ombre, il existe toujours un mélange des couleurs suivantes :

Le Bleu, présent dans toute obscurité

Mélangé à

Couleur propre dans un ton plus foncé,

Mélangés à leur tour à

La complémentaire, pour chaque cas, de la couleur propre.

Prenons l’exemple d’une tomate :

  • Le rouge est la couleur propre (ou locale)
  • Une Terre de Sienne brûlé (ou rouge indien…) est la couleur la plus foncée
  • la complémentaire du rouge est un vert (bleuté).

 

 

1ère phase :

En principe, l’ombre est bleue.Crin d'Or   1ère phase

Déterminez vous-même, en regardant le modèle, si ce bleu devra être :

  • limpide, neutre, comme le bleu de cobalt
  • verdâtre comme le bleu de Prusse
  • ou violet comme l’outremer.

(Le cobalt et le Prusse éclaireront l’ombre

L’outremer aura tendance à la ternir).

Il est indispensable de mélanger du bleu, d’influencer et de peindre avec des bleus les couleurs et les tons des ombres.

Toujours 3 valeurs principales : c’est LA RECHERCHE DE LA LUMIERE ET DES OMBRES ! :

  • Presque blanc pour les couleurs en lumière
  • Teinte moyenne pour les demi-ombres (les plus difficiles car au moins 3 valeurs dans les demi-teintes !)
  • Puis plus foncé pour les parties dans l’ombre.

 

2ème phase :

la couleur appropriée dans un ton plus foncéCrin d'Or   2ème phase

 Constat : les corps peints avec cette gamme acquièrent du volume mais il leur manque pour qu’ils soient mieux réussis :

  • D’abord l’intervention du bleu
  • Et ensuite l’intervention dans les ombres de la couleur complémentaire de chacune des couleurs propres.

 Pour les bananes par exemple, la couleur propre dans un ton plus foncé pourrait être un jaune ocre ou un Sienne rougeâtre ou une couleur de terre foncée.

Les parties exposées à la lumière sont d’un jaune vif,

les zones à l’ombre sont peintes avec ce même jaune mais dans un ton plus foncé, un ocre orangé.

Notez au passage, la constance picturale des couleurs réfléchies, élément important dans le jeu d’ombre et lumière.

Résultat : le fait d’avoir foncé les couleurs propres de chaque objet leur fait prendre du volume, acquérir du relief

Mais sans atteindre encore les tons propres des ombres.

Couleurs-pigment complémentaires :

  •  Le bleu violet est complémentaire du jaune
  • Le rouge orangé est complémentaire du bleu cyan
  • Le vert est complémentaire du magenta
  • (et inversement).

 

3ème phase : la complémentaire de la couleur appropriée :

=>conception de la peinture et du tableau plus actuelle, plus moderne.Crin d'Or   3ème phase

L’essence même de la couleur, réside dans la peinture des ombres

obtenues avec la couleur complémentaire des lumières.

Ce style demande aussi l’application de la couleur en grandes

plages en recherchant toujours un coloris clair et lumineux.

 

Constat : contraste et luminosité dans les ombres dus :

Juxtaposition des couleurs les plus opposées, les plus contrastées (les complémentaires)

Juxtaposition créée également par la « sympathie des complémentaires »

=> phénomène de rehaussement et d’induction porté à son maximum.

 

  • les ombres de l’assiette jaune sont peintes avec le bleu,
  • celles des ombres pourpres avec sa complémentaire verte

 

4ème phase – étude du tableau achevé

essayez de voir le mélange des trois facteurs étudiés dans la couleur des ombres :Crin d'or

  • la couleur bleue
  • la couleur propre dans un ton plus foncé
  • la complémentaire de la couleur propre

Venez nous rejoindre, vous verrez le résultat !

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire